COMPENDIUM CULTURAL POLICIES AND TRENDS IN EUROPE
Print this Page
Print this Page
EN DE FR  Council of Europe LOGO  ERICarts LOGO

E. Financement public de la culture

Statisticiens et autres experts ont travaillé au cours des 30 dernières années pour établir un cadre commun pour recueillir et comparer des données sur les dépenses culturelles publiques dans le contexte de l'UNESCO, le Conseil de l'Europe et l'OCDE. Dans les années 1990 les groupes de leadership de l'Union européennes (Leadership Group - LEG) d'Eurostat ont été établis pour construire sur ces efforts. Plus récemment de nouveaux groupes d'experts ont été formés sur le niveau de l'UE (ESS-Net) pour le financement de la culture, la participation culturelle, les industries culturelles, etc. pour continuer à travailler sur des indicateurs communs et des procédures de collectes de données. Les résultats sont attendus dans les prochaines années. Le Groupe de travail Compendium sur les statistiques culturelles est composé de beaucoup de ces mêmes experts impliqués dans les exercices de l'UNESCO, l'Union européenne et l'OCDE. Cela contribue à assurer la continuité et donne l'occasion de tester et d'appliquer des définitions et des cadres.

Les tableaux et graphiques présentés ici sont basés sur des données officielles publiées dans le chapitre 6 des profils individuels Compendium sur le "Financement de la culture". Des informations plus récentes sur le financement public de la culture - ou des coupes exécutées en conséquence de la crise financière mondiale - ne peuvent pas être pleinement reflétées dans ces données, en raison des considérations méthodologiques (comparabilité des statistiques officielles). Toutefois, les preuves correspondantes peuvent être trouvées dans un certain nombre d'enquêtes, par exemple ceux de CultureWatchEurope 2009 (Conseil de l'Europe) et de SICA (NL). Lors de la Conférence 2010 CultureWatchEurope à Bruxelles, Péter Inkei (L'Observatoire de Budapest) a fourni une image plus large des effets que la crise économique pourrait avoir sur le domaine culturel européen, notamment sur les différentes branches des arts et des industries culturelles. Du matériel supplémentaire enquêtant ou débattant cette question est également publié, à base régulière, par le partenaire Compendium LabforCulture. L’éditeur du Compendium Andreas Wiesand a essayé, dans son essai mis à jour en Juillet 2011, d'intégrer certaines de ces conclusions et de fournir une évaluation des conséquences de la crise financière mondiale pour la politique culturelle en Europe. Ses conclusions plus récentes, basées sur les résultats du nouveau Tableau de suivi E.2 qu'on trouve ci-dessous, sont publiés dans un interview avec le norvégien magazine Q (2013).

Pourquoi le financement public des arts - et en particulier du travail des artistes - ne doit pas devenir redondant, voire même dans des temps de crise, est actuellement discuté partout, par exemple au Royaume-Uni après les dernières élections - voir Mark Ravenhill et Bye Daniel dans le Guardian de Juillet 2010 ou dans l’article de 2010 "Pourquoi le gouvernement doit-il soutenir les arts?" de l'Assemblée nationale des agences d'État des Arts (Etats-Unis). Certains activistes et consultants craignent un «final cut» des budgets de l'UE liée à la culture - voir la position de Philippe Kern, Octobre 2010 - ou ils mettent en avant une «politique» de fond de coupes budgétaires dans les pays tels que la Hongrie, les Pays-Bas ou le Royaume-Uni, tel que décrit Larry Rohter dans un article dans le New York Times (Mars 2012).

E.1 Les dépenses culturelles publiques (en chiffres absolus)

Tableau comparatif

E.2 NOUVEAU: Monitoring des dépenses culturelles publiques (par habitant en EUR, en % des dépenses publiques totalles et en % du PIB pour tous les niveaux de gouvernement)

Tableau comparatif

E.3 Répartition des dépenses culturelles publiques par niveau national, régional, local

Tableau comparatif
Graphique

E.4 Repartition des dépenses culturelles publiques par secteur

Tableau comparatif